Décret exécutif 8807 – Instituant le Bureau de la Recherche Scientifique et du Développement

En vertu de l’autorité qui m’est conférée par la Constitution et les statuts des États-Unis, et afin de définir plus avant les fonctions et les devoirs du Bureau de la Gestion des urgences en ce qui concerne l’urgence nationale illimitée déclarée par le Président le 27 mai 1941, afin d’assurer des ressources adéquates pour la recherche scientifique et médicale problèmes relatifs à la défense nationale, il est ordonné :

1. Au sein du Bureau de la Gestion des situations d’urgence du Bureau exécutif du Président se trouve le Bureau de la Recherche et du Développement scientifiques, à la tête duquel se trouve un Directeur nommé par le Président. Le Directeur s’acquitte de ses responsabilités et de ses fonctions sous la direction et la supervision du Président. Le directeur reçoit une rémunération au taux que le Président détermine et, en outre, a droit aux frais réels et nécessaires de transport, de subsistance et autres frais accessoires à l’exercice de ses fonctions.

2. Sous réserve des politiques, règlements et directives que le Président peut de temps à autre prescrire, et avec les conseils et l’aide nécessaires des autres ministères et organismes du gouvernement fédéral, le Bureau de la Recherche et du développement scientifiques doit :

a. Conseiller le Président sur l’état de la recherche scientifique et médicale relative à la défense nationale et les mesures nécessaires pour assurer des progrès continus et croissants dans ce domaine.

b. Servir de centre pour la mobilisation du personnel et des ressources scientifiques de la Nation afin d’assurer une utilisation maximale de ce personnel et de ces ressources dans le développement et l’application des résultats de la recherche scientifique à des fins de défense.

c. Coordonner, aider et, le cas échéant, compléter les activités expérimentales et autres activités de recherche scientifique et médicale liées à la défense nationale menées par les ministères de la Guerre et de la Marine et d’autres ministères et organismes du gouvernement fédéral.

d. Élaborer des plans généraux et coordonnés pour la conduite de la recherche scientifique dans le programme de défense, en collaboration avec des représentants des départements de la guerre et de la Marine; examiner les programmes de recherche scientifique existants formulés par les ministères de la Guerre et de la Marine et d’autres organismes du gouvernement, et les conseiller sur le lien entre leurs activités proposées et le programme de recherche global.

e. Initier et soutenir la recherche scientifique sur les mécanismes et les dispositifs de guerre dans le but de créer, de développer et d’améliorer les instruments, les méthodes et les matériaux nécessaires à la défense nationale.

f. Initier et soutenir la recherche scientifique sur les problèmes médicaux affectant la défense nationale.

g. Initier et soutenir les recherches scientifiques et médicales qui peuvent être demandées par le gouvernement de tout pays dont la défense que le Président juge vitale pour la défense des États-Unis aux termes de la Loi du 11 mars 1941, intitulée “Loi visant à promouvoir la Défense des États-Unis”; et servir de bureau de liaison central pour la conduite de ces recherches scientifiques et médicales pour ces pays.

h. Exercer les autres fonctions relatives à la recherche et au développement scientifiques et médicaux que le président peut de temps à autre lui assigner ou lui déléguer.

3. Le Directeur peut assurer l’organisation et la gestion internes du Bureau de la Recherche et du développement scientifiques et peut nommer les comités consultatifs qu’il juge nécessaires à l’exercice de ses fonctions et responsabilités. Le Directeur obtient l’approbation du Président pour la création des principales subdivisions de l’agence et la nomination des dirigeants de celle-ci.

4. Dans l’exercice de ses fonctions, le Bureau de la Recherche et du développement scientifiques utilise les laboratoires, le matériel et les services des organismes et institutions gouvernementaux dans la mesure où ces installations sont disponibles à ces fins. Dans la limite des fonds alloués ou alloués aux fins visées par le présent décret, le Directeur peut passer des contrats avec des organismes et institutions gouvernementaux existants et les transférer, et peut conclure des contrats et des accords avec des particuliers, des établissements d’enseignement et des établissements scientifiques (y compris l’Académie nationale des sciences et le Conseil national de recherches), des organisations industrielles et d’autres organismes, pour des études, des enquêtes expérimentales et des rapports.

5. Le Directeur est autorisé à prendre en charge et à exécuter les dispositions de tout contrat entrant dans le champ d’application du présent Arrêté conclu jusqu’à présent par (1) le Comité de Recherches pour la Défense Nationale, institué par arrêté du Conseil de Défense Nationale le 27 juin 1940, (2) le Comité de Santé et de Médecine, institué par arrêté du Conseil de Défense Nationale le 19 septembre 1940, et (3) l’Administrateur Fédéral de la Sécurité en sa qualité de Coordonnateur des activités Sanitaires, Médicales, de Bien-Être, de Nutrition, de Loisirs et autres activités connexes autorisées par arrêté du Conseil National Défense le 28 novembre 1940. Le Directeur est en outre autorisé à assumer toutes les obligations ou responsabilités qui ont été assumées jusqu’à présent par les agences susmentionnées pour et pour le compte du gouvernement des États-Unis et qui entrent dans le champ d’application de la présente Ordonnance.

6. Il est créé au sein du Bureau de la Recherche Scientifique et du Développement un Conseil Consultatif composé du Directeur en tant que Président, du Président du Comité Consultatif National de l’Aéronautique, du Président du Comité de Recherche de la Défense Nationale (ci-après décrit), du Président du Comité de la Recherche Médicale (ci-après décrit), d’un représentant de l’Armée à désigner par le Secrétaire à la Guerre et d’un représentant de la Marine à désigner par le Secrétaire à la Marine. Le Conseil conseille et assiste le Directeur en ce qui concerne la coordination des activités de recherche menées par des groupes de recherche privés et gouvernementaux et facilite l’échange d’informations et de données entre ces groupes et organismes.

7. Il y aura au sein du Bureau de la Recherche Scientifique et du Développement un Comité de Recherche pour la Défense Nationale composé d’un Président et de trois autres membres nommés par le Président, ainsi que du Président de l’Académie Nationale des Sciences, du Commissaire aux Brevets, d’un officier de l’Armée de Terre désigné par le Secrétaire à la Guerre, d’un officier de la Marine désigné par le Secrétaire à la Marine et des autres membres que le Président peut nommer ultérieurement. Le Comité de recherche pour la Défense nationale conseille et assiste le Directeur dans l’exercice de ses fonctions de recherche scientifique, en particulier en ce qui concerne la mobilisation du personnel et des ressources scientifiques de la Nation. À cette fin, il incombe au Comité de recommander au Directeur la nécessité et la nature des contrats à conclure avec les universités, les instituts de recherche et les laboratoires industriels pour la recherche et le développement sur les instruments de guerre afin de compléter ces activités de recherche et de développement des Départements de la Guerre et de la Marine. De plus, le Comité doit de temps à autre faire des constatations et soumettre des recommandations au directeur concernant l’adéquation, les progrès et les résultats de la recherche sur les problèmes scientifiques liés à la défense nationale.

8. Il y aura au sein du Bureau de la Recherche Scientifique et du Développement un Comité de la Recherche médicale composé d’un Président et de trois membres nommés par le Président, et de trois autres membres désignés respectivement par le Secrétaire à la Guerre, le Secrétaire à la Marine et l’Administrateur de l’Agence Fédérale de Sécurité. Les membres ainsi désignés par les Secrétaires à la Guerre et à la Marine et l’Administrateur Fédéral de la Sécurité sont choisis parmi les états-majors respectifs des Chirurgiens Généraux et du Chirurgien Général du Service de Santé Publique en fonction notamment de leurs qualifications dans le domaine de la recherche médicale. Le Comité de la Recherche médicale conseille et assiste le Directeur dans l’exercice de ses fonctions de recherche médicale avec une référence particulière à la mobilisation du personnel médical et scientifique de la Nation. À cette fin, il incombe au Comité de recommander au Directeur la nécessité et la nature des contrats à conclure avec les universités, les hôpitaux et les autres organismes menant des activités de recherche médicale pour la recherche et le développement dans le domaine des sciences médicales. En outre, le Comité doit de temps à autre, à la demande du Directeur, faire des constatations et soumettre des recommandations concernant l’adéquation, les progrès et les résultats de la recherche sur les problèmes médicaux liés à la défense nationale.

9. Les membres du Conseil consultatif, du Comité de recherche pour la Défense nationale, du Comité de recherche médicale et des autres comités et sous-comités que le Directeur peut nommer avec l’approbation du Président siègent à ce titre sans rémunération, mais ont droit aux frais de transport, de subsistance et autres frais nécessaires et réels liés à l’exercice de leurs fonctions.

10. Dans la limite des fonds qui peuvent être affectés au Bureau de la Recherche et du développement scientifiques ou qui peuvent lui être alloués par le Président, le Directeur peut employer le personnel nécessaire et prévoir les fournitures, installations et services nécessaires. Toutefois, le directeur doit utiliser les services et installations statistiques, informatifs, fiscaux, personnels et autres services commerciaux généraux qui peuvent lui être mis à la disposition du Bureau de la gestion des urgences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.